Sélectionner une page

Comment éviter l’effet peau flasque après un régime

Comment éviter l’effet peau flasque après un régime

L’effet peau flasque est un phénomène très courant d’une perte de poids importante. Bien qu’il soit impossible de l’éviter complètement, il existe des moyens de la gérer. Voici ce que vous pouvez faire pour réduire au minimum cet effet indésirable sur votre peau suite à un régime.

Pourquoi notre peau pend et devient flasque après un régime

Tout d’abord, examinons l’anatomie de votre peau et de la zone environnante. Deux couches de tissu se trouvent sous votre peau : le tissu adipeux (ou graisse) suivi du tissu musculaire directement sous la peau. La graisse et le muscle poussent tous deux contre la couche de peau adjacente, la maintenant relativement tendue avant que vous ne perdiez du poids.

Le problème de la peau lâche commence en fait lorsqu’une personne prend du poids. Lorsque cela se produit, la surface de la peau augmente pour accueillir le nouveau tissu adipeux (c’est pourquoi des vergetures apparaissent parfois).

Si vos cellules adipeuses se rétractent lorsque vous perdez du poids, vous conservez la même surface. Cet espace sous la surface plus importante crée une couche de peau qui peut pendre, car il y a moins de tissu en dessous qui prend de la place.

La quantité de peau lâche varie selon les individus. En fait, la peau de tout le monde ne s’affaisse pas par la suite, et cela dépend de plusieurs facteurs, dont le poids total gagné et perdu, l’âge, la masse musculaire totale et la génétique.

Certaines personnes ont une quantité massive de peau flasque que seule la chirurgie peut réparer. D’autres n’en ont pas du tout, malgré une perte de poids importante.

Puis il y a les cas intermédiaires, où il est possible d’éviter le relâchement de la peau pendant la perte de poids, et même de l’améliorer par la suite.

Le tissu musculaire est la clé pour éviter le relâchement de la peau

Le maintien ou l’augmentation du tissu musculaire est la clé pour minimiser la peau lâche. N’oubliez pas que le phénomène se produit lorsque les couches de tissu sous-jacentes se rétractent sous une surface beaucoup plus importante. Si la masse musculaire est perdue en plus de la graisse, cela crée un vide encore plus grand sous la surface de votre peau. D’autre part, l’augmentation du tissu maigre remplit la zone située sous la peau, la maintenant ainsi tendue.

Il existe plusieurs façons de conserver ou même d’augmenter votre tissu musculaire pendant un régime.

Perdre du poids à un rythme sain

Il y a une corrélation entre la vitesse à laquelle on perd du poids et la quantité de peau flasque qu’on finit par avoir.

Pour perdre du poids, il faut créer un déficit calorique. Lorsque ce déficit est raisonnable et que vous perdez un à deux kilos par semaine, la majorité du poids perdu est constituée de graisse. Si un déficit plus agressif entraîne une perte de poids plus rapide, il y a un risque plus élevé que cette perte de poids provienne du tissu musculaire, surtout si elle est effectuée sur une période prolongée.

Gardez un rythme lent et régulier et un déficit calorique sain (qui varie d’une personne à l’autre, en fonction d’un certain nombre de facteurs, notamment la durée de votre entraînement). Vous conserverez beaucoup plus de tissu musculaire, ce qui gardera votre peau « tendue ».

Associer un programme de renforcement musculaire à votre régime

Comme pour les raisons ci-dessus, l’intégration d’un programme de renforcement musculaire vous permettra de maintenir une plus grande masse musculaire, voire de vous muscler si vous êtes relativement débutant dans la pratique d’une activité physique.

Un régime hypertrophique peut donner de meilleurs résultats qu’un régime qui optimise la force ou l’endurance. L’entraînement hypertrophique vise l’augmentation de la taille et du volume de vos muscles, permettant à votre peau de s’accrocher plus fermement aux tissus sous-jacents.

Enfin, veillez à maintenir un apport élevé en protéines. En cas de déficit calorique, cela permettra non seulement d’éviter la perte de masse maigre ou catabolisme musculaire, mais aussi de s’assurer que vous disposez de la quantité optimale pour la construction musculaire.

Dans certains cas, il ne s’agit pas que de la peau

Pour les personnes ayant un taux de graisse corporelle plus faible il a été relevé que le relâchement de la peau est moins problématique. Selon certains médecins nutritionnistes la peau lâche est en fait un excès de graisse. La mesure de l’épaisseur de ces plis cutanés suspendus prouve qu’il reste une quantité substantielle de graisse corporelle sous la peau. La peau n’est pas tant lâche que flasque en raison d’un excès de graisse corporelle. Même si certaines zones sont complètement amincies, l’excès de graisse corporelle est susceptible d’être stocké dans les zones adjacentes, ce qui contribue à cette effet peau qui pend général.

Enfin, dans certains cas même en préparant un rythme de régime adapté et en y associant un programme de renforcement, il existe des cas où seule une intervention chirurgicale peut aider.