Sélectionner une page

Lien étroit entre la nicotine et les complications du diabète

Lien étroit entre la nicotine et les complications du diabète

Les scientifiques ont rapporté les premières preuves solides mettant en cause la nicotine comme principal coupable responsable de l’élévation persistante de la glycémie et du risque accru de complications graves qui en résulte chez les personnes diabétiques et fumeuses. Lors d’une présentation de l’American Chemical Society (ACS), les chercheurs ont déclaré que cette découverte pourrait également avoir des implications pour les personnes diabétiques qui utilisent une thérapie de remplacement de la nicotine pendant des périodes prolongées pour tenter d’arrêter de fumer.

Il s’agit de la première étude qui permet d’établir un lien solide entre la nicotine et les complications du diabète. Si vous êtes fumeur et diabétique, vous devriez vous inquiéter et faire tous les efforts possibles pour arrêter de fumer. »

Malades du diabète en France

En France, en 2019 près de 4 millions de personnes prenaient un traitement médicamenteux pour leur diabète et 260 millions d’autres dans le monde sont atteints de diabète. Ces complications qui comprennent les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, l’insuffisance rénale et les lésions nerveuses expliquent pourquoi le diabète en France, tue chaque année 10 fois plus que les accidents de la route.

Selon certaines recherches antérieures, un bon contrôle de la glycémie est la clé de la prévention des complications. La surveillance à long terme de la glycémie chez les personnes diabétiques est le test sanguin de l’hémoglobine A1c (HbA1c). Utilisé conjointement avec la surveillance quotidienne de la glycémie à domicile, le test HbA1c révèle la quantité moyenne de sucre dans le sang au cours des dernières semaines. Des résultats élevés signifient que le diabète n’est pas bien contrôlé et qu’il y a un risque accru de complications.

Lien entre tabagisme et diabète

Les médecins savent depuis des années que le tabagisme augmente le risque de développer des complications. Des études montrent également que les fumeurs diabétiques ont des taux d’HbA1c plus élevés que les non-fumeurs diabétiques. Cependant, personne ne connaissait la substance exacte dans la fumée de cigarette responsable de l’élévation du taux d’HbA1c. Les chercheurs ont soupçonné qu’il s’agissait peut-être de la nicotine et ont entrepris de vérifier les effets de la nicotine sur l’HbA1c. À l’aide d’échantillons de sang humain, ils ont montré que des concentrations de nicotine semblables à celles trouvées dans le sang des fumeurs faisaient effectivement augmenter le taux d’HbA1c.

Les médecins pourraient utiliser les données de cette étude comme une nouvelle base pour encourager les patients diabétiques à cesser de fumer. Qu’en est-il des timbres de nicotine, des cigarettes électroniques et d’autres produits pour arrêter de fumer ? Le responsable de l’étude a souligné que les gens ont tendance à n’utiliser ces produits que pendant de brèves périodes et que les avantages d’un arrêt définitif du tabagisme peuvent l’emporter sur tout risque d’élévation temporaire du taux d’HbA1c. Toutefois, l’étude pourrait soulever des inquiétudes quant à l’utilisation à long terme de ces produits, a-t-il ajouté.

La nicotine a fait augmenter le taux d’HbA1c de 34 %, a déclaré le responsable de l’étude, personne ne le savait avant. Plus le taux de nicotine est élevé, plus il y a d’HbA1c.

Pour en savoir plus :  https://www.federationdesdiabetiques.org/information/risques/effet-tabac-diabete