Sélectionner une page

Voyager à Paris cet été sera-t-il possible avec le COVID-19 ?

Voyager à Paris cet été sera-t-il possible avec le COVID-19 ?

Pour tous ceux qui souhaitent se promener dans les rues de Paris cet été, visiter les boulevards historiques de Paris, ce sera peut-être possible si le variant Indien ne nous joue pas un mauvais tour.

Avant de planifier votre voyage à Paris, voici un guide détaillé de ce que vous devez savoir.

La France fait partie des pays de l’Union européenne qui maintiennent depuis 2020 certaines des restrictions les plus strictes en matière de COVID-19. Bien que la France ait ouvert ses frontières aux visiteurs l’été dernier, le pays s’est retrouvé trois fois en quarantaine depuis.

Le variant Delta représente désormais plus de 60% des cas de coronavirus détectés chaque jour en France, il est entrain de rebooster l’épidémie du Covid-19  avec un nombre de cas positifs qui est entrain de doubler chaque semaine.

Les restrictions sur les déplacements à l’intérieur du pays avaient pourtant été levées depuis le 3 mai, permettant aux résidents de voyager à nouveau comme bon leur semblait.

 

Qui pourra entrer à Paris cet été ?

Les voyageurs vaccinés de 38 pays, y compris les résidents des 26 autres États membres de l’Union européenne, peuvent entrer en France sans restriction depuis le 9 juin.

Les personnes qui n’ont pas été vaccinées peuvent également se rendre à Paris depuis ces 38 pays ; toutefois, elles devront détenir la preuve d’un test PCR ou antigénique effectué dans les 72 heures précédant leur arrivée à Paris.

Lire aussi notre article sur les différences Pfizer et Moderna contre le Covid

La décision a été annoncée le 4 juin par le gouvernement français lors du déploiement de la présentation de la feuille de route pour la réouverture des frontières du pays aux voyageurs du monde entier.

En conséquence, les voyageurs vaccinés des pays suivants pourront entrer à Paris sans aucune restriction :

26 États membres de l’UE

  1. Albanie
  2. Andorre
  3. Bosnie-Herzégovine
  4. Islande
  5. Suisse
  6. Norvège
  7. Lichtenstein
  8. Monaco
  9. Australie
  10. Corée du Sud
  11. Saint-Marin
  12. Israël, champion de la vaccination
  13. Japon
  14. Kosovo
  15. Liban
  16. Monténégro
  17. Nouvelle-Zélande
  18. Macédoine du Nord
  19. Arabie Saoudite
  20. Serbie
  21. Singapour
  22. Taiwan
  23. Hong Kong
  24. Etats-Unis d’Amérique
  25. Canada
  26. Vanuatu

La feuille de route pour la réouverture des frontières s’appuie sur une classification des autres pays en trois couleurs : vert, orange et rouge.

Les pays mentionnés ci-dessus sont tous placés dans la catégorie verte.

Les restrictions d’entrée ont également été facilitées pour ceux de la catégorie orange, dans laquelle sont placés les pays qui ne font pas partie des catégories verte et rouge.

Les voyageurs vaccinés originaires de ces pays sont également autorisés à entrer en France sans avoir à justifier d’un motif d’entrée et de la nécessité d’une quarantaine à l’arrivée. Ils doivent seulement présenter un test PCR effectué dans les dernières 72 heures. Un test antigénique effectué dans les dernières 48 heures avant l’arrivée du voyageur à Paris est également acceptable.

Toutefois, les voyageurs en provenance de ces pays qui ne sont pas vaccinés doivent avoir une raison valable d’entrée, présenter un test PCR ou un test antigénique effectué dans les 72 heures ou 48 heures, respectivement, avant de se présenter aux frontières du pays.

Selon la liste rouge des pays établie par la France, sont classés dans cette catégorie les pays présentant une sur-représentation du variant indien dans leurpopulation, à savoir l’Afghanistan, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la République démocratique du Congo, l’Inde, les Maldives, la Namibie, le Népal, Oman, le Pakistan, le Paraguay, la Russie, les Seychelles, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, le Suriname, l’Uruguay et la Zambie.

Qu’ils soient vaccinés ou non, les voyageurs de ces pays ne peuvent entrer dans le pays que pour un motif impérieux. Par conséquent, l’obligation de présenter les résultats d’un test PCR ou d’un test antigénique effectué dans les dernières 48 heures s’applique à ces voyageurs, en plus d’un test antigénique aléatoire à l’arrivée en France.

La période d’isolement pour les arrivées en provenance de ces zones varie en fonction du statut vaccinal des voyageurs. Ceux qui sont vaccinés doivent s’isoler pendant sept jours, tandis que ceux qui ne le sont pas sont soumis à une quarantaine de dix jours contrôlés par les forces de sécurité.

 

Le « Pass Sanitaire » français devient européen

Tous Anti Covid Application

Afin de faciliter les déplacements cet été au sein de l’Union européenne, depuis le 1er juillet, le  » pass sanitaire  » français répondra aux conditions du certificat numérique COVID-19 de l’UE et sera largement reconnu au sein du bloc européen.

« Ainsi, le QR Code présent sur le « passeport sanitaire » français pourra être lu partout en Europe, directement dans l’application TousAntiCovid et au format papier », peut-on lire dans le communiqué du Gouvernement.

Par conséquent, les personnes qui se rendront à Paris cet été pourront prouver leur statut sanitaire grâce au passeport européen COVID-19. Ce passeport peut être utilisé au format papier ou numérique, et les voyageurs pourront passer la frontière en utilisant le code QR figurant sur le passeport.

Pour les personnes ayant bénéficié d’une vaccination ou d’un certificat de test délivré avant le 25 juin, les certificats importés dans l’application « TousAntiCovid » ont commencé à être convertis dans un format reconnaissable à l’échelle européenne depuis le 1er juillet.

Après avoir récupéré leur certificat au format européen, les citoyens français sont invités à suivre les étapes suivantes :

  • Vérifier la réglementation de leur pays de destination
  • Imprimer le certificat ou l’importer dans l’application TousAntiCovid.

Lire aussi notre article « Peut on transmettre le Covid-19 après être vacciné? »

 

L’assurance voyage – un must pour tout voyageur à Paris

Il est fortement conseillé à tous ceux qui prévoient de se rendre à Paris cet été de souscrire une assurance voyage étendue couvrant les situations d’épidémie et de pandémie afin de pouvoir économiser leur argent si leur voyage est annulé en raison de la situation du Coronavirus.

Avant de souscrire l’assurance voyage pour la France, chacun doit vérifier si elle inclut des prestations médicales et des franchises pour les dépenses, si elle couvre au moins 50 000 € de frais médicaux d’urgence et 250 000 € d’évacuation d’urgence.

Nous vous souhaitons dans tous les cas un excellent été, prenez bien soin de vous!