Sélectionner une page

Michael Jordan est-il le plus grand joueur NBA de tous les temps ?

Dans toute profession et surtout dans le sport, la question qui est toujours posée est : « Qui est le meilleur ? Dans de nombreux cas, il n’y a pas de réponse définitive, mais nous passons notre temps à débattre de celui qui a excellé le plus dans son domaine.

La NBA n’est pas différente. Pendant des années, les fans de basketball se sont disputés pour savoir qui est le plus grand joueur de tous les temps. Des joueurs comme Wilt Chamberlain, Bill Russell et Kareem Abdul-Jabbar sont parmi ceux qui viennent à l’esprit. Cependant, le seul joueur qui définissait la grandeur était Michael Jordan.

Comment déterminer qui est le meilleur joueur NBA de tous les temps ?

Il est difficile de comparer des joueurs d’époques différentes. La meilleure façon de le faire est d’évaluer la domination d’un joueur à son époque. Michael Jordan a été nommé dans 10 années dans la All-NBA Team, c’est-à-dire dans les meilleurs joueurs NBA de la saison. Il a donc fait partie des cinq meilleurs joueurs de basket-ball pendant 10 saisons ! Il a également ajouté neuf sélections à la All-Defensive Team qui récompense les meilleurs joueurs défensifs de la saison régulière.

Jordan a été le meilleur joueur de la NBA, MVP, à cinq reprises, et beaucoup pensent qu’il aurait dû l’être encore plus. Il est notamment largement admis que Karl Malone a injustement remporté le titre de MVP 1998 contre Jordan parce que les juges pensaient que Jordan avait suffisamment gagné. Jordan a également été nommée joueur défensif de l’année de la NBA en 1988.

Performances de Michael Jordan en NBA

chicago bullsSelon tous les calculs, Jordan est le meilleur marqueur de la NBA que la ligue n’ait jamais vu. Il a remporté un record de 10 titres de meilleur marqueur avec une moyenne de 30,1 points par match, la plus élevée de l’histoire de la NBA.

Jordan a également été l’un des plus grands vainqueurs de l’histoire de la NBA. Au début de sa carrière, Jordan a dû affronter de grandes équipes comme les Celtics de Boston, dirigés par Larry Birds, et les Pistons de Detroit, dirigés par les Bad Boy (Rick Mahorn, Bill Laimbeer, Dennis Rodman, Mark Aguirre, Vinnie Johnson, John Salley, et à leur tête le meneur de jeu Isiah Thomas).

Lorsque Jordan a enfin pu atteindre son premier titre de Champion NBA en 1991 avec les Chicago Bulls, il n’a pas regardé en arrière. Jordan a mené les Bulls à six titres NBA, et a été nommé MVP des finales à six reprises.

Particularités de Michael Jordan

Michael JordanCe qui séparait Jordan de beaucoup de grands de tous les temps était son besoin compulsif de gagner. Jordan était et est toujours connue pour son intense compétitivité qui lui a valu de nombreux problèmes. Cependant, sur le terrain de basket avec son équipe des Chicago bulls, c’était un trait que Jordan utilisait à son avantage.

Il faisait partie des plus grands trash talkers de tous les temps et avait le don de se mettre dans la tête de ses adversaires. Lorsque les médias l’ont comparé à Clyde Drexler, le leader des Portland Trailblazers, avant les finales de la NBA de 1992, Jordan l’a remarqué et a profité de ces finales pour prouver que Drexler n’était pas à son niveau. Lorsque les Bulls ont rencontré les Jazz lors de la finale de 97, l’année même où Malone a remporté le prix MVP de la saison, Jordan a dominé Malone et a prouvé une fois de plus sa grandeur. Chaque petite chose que quelqu’un faisait ou disait, Jordan l’utilisait pour alimenter son envie de gagner.

Enfin, Jordan a marqué le plus de paniers victorieux (clutch shots) et a réalisé plus de performances dans les grands matchs que tout autre joueur de l’histoire de la NBA.

Voici certaines de ses performances : Il y a eu le match de 63 points contre les Celtics de 1986 au Boston Garden, le match vainqueur contre Craig Ehlo en éliminatoires de 1989, le « haussement d’épaules » au cours duquel Jordan a marqué six points en première mi-temps et 35 points en première mi-temps lors de la finale de la NBA de 1992 ; le cinquième match de la finale NBA de 1997, où Jordan a marqué 38 points, dont le point décisif à 25 secondes de la fin du match, malgré une grippe ; le sixième match de la finale de 1998, où Jordan a retiré le ballon à Karl Malone et a effectué un tir pour remporter la finale.

 

Russell a peut-être remporté de titre NBA, Chamberlain a peut-être obtenu une moyenne de 50 points par match en une seule saison et Kareem est peut-être le meilleur marqueur de tous les temps, mais si vous prenez en considération l’ensemble de ces éléments, Michael Jordan est le meilleur joueur de tous les temps.